Catalogue

Rechercher dans le catalogue :



Trouver

Nouveautés

Acheter

Le dossier ( 24 pages) peut être commandé pour la somme de 4,80 € (plus les frais d'envoi par courrier postal ordinaire) aux Grignoux par e-mail : contact@grignoux.be


ou par courrier au:


Centre culturel Les Grignoux 9 rue Soeurs de Hasque B-4000 Liège (Belgique) à partir de la Belgique : 04 222 27 78 en dehors de la Belgique : +32 42 22 27 78


N'oubliez pas de préciser votre nom et vos coordonnées postales ainsi que le titre du dossier qui vous intéresse, pour que nous puissions vous l'envoyer par courrier.


Vous trouverez ici des indications sur les modes de paiement possibles de nos factures.

Partager


 

 

Grignews

Le journal

Vous êtes ici : Dossiers pédagogiques > Le Vent dans les roseaux > Extrait

Extrait du dossier pédagogique
réalisé par Les Grignoux et consacré au film
Le Vent dans les roseaux
un programme de courts métrages d'animation comprenant
Dentelles et Dragons, Anaïs Sorrentino, 2015, 5 mn 12
La Chasse au dragon, Arnaud Demuynck, 2015, 6 mn 24
La Petite Fille et la Nuit, Madina Iskhakova, 2015, 8 mn 30
La Licorne, Rémi Durin, 2016, 13 mn
Le Vent dans les roseaux, Nicolas Liguori et Arnaud Demuynck, 2016, 26 mn 37
France/Belgique/Suisse, 1h02, 2017

Ce dossier consacré au programme Le Vent dans les roseaux est destiné aux enseignants et enseignantes de maternell qui verront ce film avec leurs élèves à partir de cinq ans environ. Il propose plusieurs animations à mener en classe après la projection et qui ont pour objectifs d'amener ceux-ci à réfléchir aux différentes dimensions du film.

L'extrait de ce dossier proposé ci-dessous revient plus particulièrement sur la notion de liberté illustrée dans les différents courts métrages.

La liberté, c'est quoi, c'est quand, c'est comment ?

Pourquoi, comment aborder le thème de la liberté avec des enfants de 5ans ? Quelle connaissance pourraient-ils bien en avoir ? Il nous semble que les enfants, même très jeunes, expérimentent régulièrement cette notion de liberté notamment dans leurs jeux, leur capacité à créer et à imaginer des situations. Créer, imaginer, laisser libre cours à son imagination, c'est déjà expérimenter une forme de liberté.

À ce titre, le programme Le Vent dans les roseaux semble offrir l'opportunité rêvée d'aborder ce sujet avec de tout jeunes enfants. Au début de ce programme, la chouette du cinéma ne nous annonce-t-elle pas qu'elle a « rassemblé cinq courts métrages autour d'un thème très important, celui de la liberté » ? L'activité suivante propose donc d'explorer un peu plus avant cette notion de liberté, mais aussi de formaliser ce qu'on en sait déjà, en se basant sur ces cinq petits films et leur manière à eux d'aborder ce thème.

Objectifs

  • Établir des liens entre les différents films du programme
  • Mieux comprendre chacun des films et l'ensemble du programme
  • Explorer le concept de la liberté

Méthode

  • Échange en grand groupe

Déroulement

Dans un premier temps, on commencera l'échange autour du mot « liberté », en veillant toutefois à passer rapidement aux cas concrets présentés dans les films :

La liberté ?

  • Qu'est-ce que c'est la liberté selon vous ? Connaissez-vous ce mot ? ou d'autres mots qui y ressemblent (« libre », « être libre ») ?
  • Est-ce que les petits films que nous avons vus parlent de liberté ? Vous souvenez-vous que la chouette dit au tout début du programme : « J'ai rassemblé ces cinq courts métrages autour d'un thème très important, celui de la liberté » ?
  • Qu'est-ce que cela peut vouloir dire « avoir rassemblé cinq films autour du thème de la liberté » ?
    Il est question de liberté dans chacun des 5 films.
  • Pourquoi avoir choisi de faire cela ? Est-ce vraiment la chouette qui a pris cette décision ?
    Non bien sûr, la chouette est un personnage fictif, inventé. C'est une équipe de personnes, dont le producteur-réalisateur2 des films, qui a décidé de les assembler dans un programme présenté par la chouette.
  • Dans chacun des films, des histoires, vous souvenez-vous qu'il ait été question de liberté ou d'absence de liberté ?

On échangera ensuite autour des différentes histoires du programme, en s'appuyant éventuellement sur les images de la série A pour stimuler les souvenirs et rendre l'activité plus attractive. Les cinq séries de questions proposées à cet effet tournent toutes autour de la question centrale : Dans cette histoire, la liberté, c'est quoi, c'est qui, c'est quand, c'est comment ? On pourra bien entendu choisir de travailler sur les 2 ou 3 histoires que le groupe aura préférées en veillant toutefois à inclure la série de questions portant sur le film principal du programme, Le Vent dans les roseaux.

Dentelles et Dragons
  • Que décide de faire Roxane ?
  • Que raconte cette histoire ? Qu'est-ce qui est drôle, amusant, original, dans cette histoire ?
  • Que peut-on dire de la répartition des rôles dans cette histoire ? Est-elle habituelle ? Quels personnages jouent habituellement ces rôles-là dans les contes ?
  • Dans cette histoire, la liberté, c'est quoi, c'est qui, c'est quand, c'est comment ?

La Chasse au dragon
  • Quel prétexte utilisent les princes pour empêcher leur sœur de participer à la chasse au dragon ?
  • Que fait la princesse ? Reste-t-elle jouer à la poupée dans sa chambre comme ses frères le lui ont recommandé ou prend-elle une autre décision ?
  • Que raconte cette histoire ? Qu'est-ce qui est drôle, amusant, original, dans cette histoire ?
  • Dans cette histoire, la liberté c'est qui, c'est quoi, c'est quand, c'est comment ?

La Petite Fille et la Nuit
  • Quel est cet oiseau qui entre et sort du cœur du petit garçon et quels effets produit-il ?
  • Que se passe-t-il lorsque l'oiseau ne réintègre pas le cœur du petit garçon ?
  • Comment réagit l'oiseau lorsqu'il est enfermé dans une cage ? Est-il heureux ?
  • Dans cette histoire, la liberté, c'est quoi, c'est qui, c'est quand, c'est comment ?

La Licorne
  • Pourquoi le roi veut-il que la licorne vive au château ?
  • Qu'arrive-t-il à l'animal ?
  • Dans cette histoire, la liberté, c'est quoi, c'est qui, c'est quand, c'est comment ?

Le Vent dans les roseaux
  • Où le troubadour arrive-t-il et qui rencontre-t-il ?
  • Qui est Éliette et que lui est-il arrivé ainsi qu'à ses parents ?
  • Dans cette histoire, la liberté, c'est quoi, c'est qui, c'est quand, c'est comment ?

Commentaires : la liberté dans…

Dentelles et Dragons : imaginer, être créatif, inventif, sortir des habitudes, sortir des conventions

Les jeux conventionnels pour les filles, comme se déguiser en princesse et jouer à la dinette, ennuient profondément Roxane. Elle décide d'imaginer un nouveau jeu où elle sera le chevalier chargé d'une haute mission. Dans cette histoire, on peut dire que Roxane est libre parce qu'elle décide d'imaginer et de jouer à un nouveau jeu qui lui plairait vraiment plutôt que de continuer à suivre les habitudes et de rejouer toujours les mêmes situations… Les autres personnages sont libres eux aussi car ils décident de faire comme Roxane : incarner qui bon leur plaira, s'imaginer autres que ce qu'ils ont l'habitude d'être et ainsi sortir des rôles et des fonctions qui leur sont traditionnellement dévolus et dans lesquels on s'attend (un peu trop) naturellement à les retrouver.

La Chasse au dragon : décider par soi-même

Parce qu'elle est une fille, les princes interdisent à leur sœur de les accompagner à la chasse au dragon, bien trop dangereuse pour elle selon eux. En réalité, les deux garçons savent très bien qu'ils ne vont pas chasser le dragon, pour la simple et bonne raison que … les dragons n'existent pas ! Mais ils inventent ce prétexte pour impressionner leur sœur et pour pouvoir jouer entre garçons. Heureusement la princesse sait, elle, que les dragons existent et elle sait même où les trouver : au bord de l'eau car ils aiment se baigner en été. Et comme elle n'a pas d'intention belliqueuse envers les dragons, qui sont des êtres pacifiques, elle sait s'en faire des amis. Au retour de ses frères, elle a ainsi le grand plaisir de leur présenter son nouvel ami !

Dans cette histoire, on peut dire que la princesse est libre parce qu'elle décide de ne pas obéir à l'injonction de ses frères de « jouer à la poupée ». Au contraire, forte de ce qu'elle sait des dragons, elle prend la décision de partir à la rencontre de la créature fabuleuse et s'en fera même un ami. Cette petite histoire souligne mine de rien l'importance des connaissances, du développement de l'esprit critique pour rester libre, indépendant et autonome, notamment face à certains arguments d'autorité ou abus de pouvoir, de quelque nature soient-ils.

La Licorne
Le Vent dans les roseaux

[La suite des commentaires est disponible dans le dossier imprimé.]