Tous les films


7 prochains jours

Le journal

Grignews

Facebook

Vous êtes ici : Agenda > Mademoiselle

Mademoiselle


Version originale sous-titrée

Titre original The Handmaiden
Réalisateur Park Chan-wook
Acteurs Kim Min-Hee, Kim Tae-Ri, Jung-Woo Ha
Durée 2 h 25
Origine Corée du Sud
Langue coréen, japonais
Année 2016
Distributeur Cinéart
Récompense En compétition au festival de Cannes 2016

Dans la Corée des années trente, alors sous occupation japonaise, Sookee vient d'être embauchée pour s'occuper de Hideko, une jeune héritière japonaise qui vit dans un immense et inquiétant manoir aux côtés de son oncle et tuteur, un homme irascible et inquiétant, un bibliophile obsessionnel qui semble principalement obnubilé par sa collection de livres rares. Très vite, la jeune servante découvre une jeune aristocrate totalement dépressive qui semble cacher un lourd secret et souffrir de sa réclusion dans cette prison dorée…

On est tout de suite impressionné par la mise en scène et le choix des décors qui constitueront, tout au long de cette intrigue palpitante, le théâtre des cruautés. Il y a déjà ce manoir incroyable dont l'architecture est un mélange étonnant de construction victorienne ou gothique occidentale et d'aménagements japonais traditionnels. Ainsi Hideko passe-t-elle le plus clair de son temps dans une chambre à la décoration surchargée qui pourrait être celle d'une jeune aristocrate anglaise, tandis que Sookee dort dans l'austérité de ce qui pourrait être un placard à futon derrière un paravent. D'ailleurs, beaucoup de choses se découvrent derrière un panneau entrouvert ou par le trou d'une serrure. Et il s'en passe des choses, derrière les portes, mais on ne vous en dira rien… sinon que les deux jeunes femmes vont se rapprocher dangereusement.

L'intrigue est – pour notre plus grand plaisir – tout à fait tortueuse et les manipulateurs seront à leur tour manipulés et les manipulés manipulateurs seront peut être une nouvelle fois manipulés… Nous sommes pris dans les rêts d'un récit à la Rashomon (référence au chef-d'œuvre de Kurosawa), la même action étant décrite selon trois points de vue, suspense assuré jusqu'à la dernière séquence.

Park Chan-wook, abandonnant la violence assumée de ses films précédents (le plus célèbre et le plus réussi étant sans doute le terrible Old Boy), livre un thriller avant tout psychologique, magnifique d'élégance et de classicisme raffiné, parsemé de quelques scènes croquignolettes qui ne décevront pas les lecteurs du divin marquis.


Prochaines séances

Aucune séance à venir pour ce film