Medias
Journal des Grignoux Chargez notre appli mobile Nos newsletters (archives, inscriptions) Nos galeries photos
Medias
Journal des Grignoux en PDF + archives Chargez notre appli mobile S’inscrire à nos newsletters Nos galeries photos
affiche du dossier Hôtel Rwanda

Thématiques abordées

Histoire
Éthique, éducation, mœurs

Aspects du film analysés

Mise en scène
Sens du film

Mots-clés

Rwanda
génocide
ONU Organisation des Nations Unies
guerre civile
Afrique
Hutu Hutus
Tutsi Tutsis
Belgique
colonie colonies colonisation

Hôtel Rwanda

de Terry George

  • Indication
    Grande-Bretagne, 2005, 2h00
  • Genre
    Drame/Comédie, Historique
  • Public scolaire
  • Langue
    version originale en français
  • Format PDF
    40 pages, 210 x 297, 5,6€
Consulter un extrait

En 1994 au Rwanda, les extrémistes hutus ont perpétré un génocide contre la minorité tutsie au milieu de l'indifférence générale des Nations Unies. Comment ne pas remarquer que les pires préjugés racistes sur la supposée « sauvagerie » des « primitifs » africains ont alors contribué à cette indifférence ? Pourtant, ce sont des Africains comme Paul Rusesabagina qui ont su faire preuve d'une véritable humanité : directeur d'un hôtel de luxe, il allait accueillir des centaines de Tutsis fuyant les massacres. Et il sauvera toutes ces personnes au péril de sa vie au prix de bakchichs, de compromis humiliants et d'astuces fort risquées.
Le cinéaste Terry George s'est appuyé pour réaliser ce film sur le témoignage authentique de Paul Rusesabagina : à Kigali, en 1994, Paul et son épouse géraient un grand hôtel appartenant à la firme belge SABENA et fréquenté par des personnalités influentes comme les hauts gradés des forces de l'ONU déployées dans la capitale rwandaise. Lorsque le pays a basculé dans la guerre civile, Paul a profité du statut relativement protégé de cet hôtel pour héberger clandestinement des centaines de Tutsis qui tentaient d'échapper aux massacres. À ce moment, il ne doutait pas un instant de l'intervention imminente des soldats de l'ONU pour mettre un terme au conflit. Or, au lieu de cela, les Occidentaux se sont scandaleusement bornés à organiser l'évacuation de leurs ressortissants.
Désormais seul pour protéger sa famille et tous les réfugiés installés chez lui, Paul a dû faire face à la pression grandissante des Hutus, alertés par la rumeur de traîtrise qui se répandait en ville. Il devait pourtant réussir à sauver de manière presque inespérée l'hôtel et ses résidents.
Le film Hôtel Rwanda aborde ainsi de manière bouleversante un épisode récent de l'histoire contemporaine. Au-delà de l'action d'un homme, le film de Terry George permet de prendre la mesure de ce qu'a pu être le génocide de la population Tutsi, sauvagement massacrée à coups de machettes. Il peut également servir de tremplin à une réflexion politique plus large sur l'attitude adoptée par les Occidentaux face aux conflits civils qui déchirent bien des pays pauvres, en Afrique mais aussi en Asie ou en Amérique latine.
Les animations présentées dans ce dossier consacré à Hôtel Rwanda ont pour principaux objectifs d'amener les élèves (âgés entre quatorze et dix-huit ans) à mieux comprendre le contexte sociohistorique dans lequel s'inscrivent les événements relatés par le film, de façon à pouvoir dépasser l'histoire d'un exploit héroïque individuel pour aborder en profondeur ses différents thèmes. Une étude récente sur les mécanismes du génocide, menée par Jacques Sémelin, permettra notamment de revenir sur le film pour dégager concrètement les éléments qui permettent de comprendre — dans la mesure du possible — les mécanismes de ce processus meurtrier.
Au sommaire :

  • Retour sur le film : l'histoire en 7 figures
  • Retour sur l'Histoire
  • Après le génocide
 


Tous les dossiers - Choisir un autre dossier