Medias
Journal des Grignoux Chargez notre appli mobile S’inscrire à nos newsletters Nos galeries photos Blog Grignews
Medias
Journal des Grignoux en PDF + archives Chargez notre appli mobile S’inscrire à nos newsletters Nos galeries photos
affiche du dossier Potiche

Thématiques abordées

Aspects du film analysés

Mise en scène
Sens du film
Personnages
Scénario
Réactions, émotions, point de vue des spectateurs
Jeu, gestuelle
Esthétique

Mots-clés

Potiche

de François Ozon

  • Indication
    France, 2010, 1h43
  • Genre
    Drame/Comédie, Humour
  • Public scolaire
  • Langue
    version originale en français
  •  
    32 pages, 210 x 297, gratuit
Consulter le dossier

Dans la France des années 1970, Suzanne Pujol (incarnée par Catherine Deneuve) joue son rôle impeccable d'épouse de femme de chef d'entreprises. M. Pujol dirige en effet d'une main de fer une fabrique de parapluies. Son épouse, quant à elle, tient la maison, fait du jogging pour s'entretenir, écrit de charmants petits poèmes sur la nature environnante, prépare le repas du soir pendant que son mari pelote sa secrétaire ou s'en va faire le coup de poing avec les grévistes! Comme le lui dit sa charmante fille, Mme Pujol est une parfaite potiche… Mais quand les ouvriers en ont marre de se laisser exploiter par un patron cynique et arrogant, et qu'ils n'hésitent pas à le séquestrer pour l'obliger à négocier, l'épouse modèle se trouve face de des responsabilités inattendues qui l'amèneront à prendre la direction de l'usine. Mais ce n'est encore qu'une première étape vers une révolution complète dans son existence. Le film de François Ozon est une joyeuse comédie sur la libération d'une femme confinée jusque-là à un rôle purement décoratif. Il se signale par son ton léger et satirique, ainsi que par un art consommé de la mise en scène et de la direction d'acteurs. L'étude consacrée à ce film propose de revenir sur le travail proprement cinématographique du réalisateur François Ozon et de son équipe. On suggère en particulier une vingtaine de consignes d'observation à remettre aux spectateurs avant la projection. À l'issue de celle-ci, les participants pourront confronter le résultat de leurs observations et procéder sur base de cette «mémoire collective» à une analyse plus fouillée du film. On trouvera dans l'étude proposée ici de nombreuses pistes de réflexion pour faciliter ce travail. Cette étude se prolonge par un «guide» plus général sur l'analyse de films et sur la manière de transposer les résultats tirés de l'étude de Potiche à la vision d'autres films.


Tous les dossiers - Choisir un autre dossier