Medias
Journal des Grignoux Chargez notre appli mobile Nos newsletters (archives, inscriptions) Nos galeries photos
Medias
Journal des Grignoux en PDF + archives Chargez notre appli mobile S’inscrire à nos newsletters Nos galeries photos
affiche du dossier Deux jours, une nuit

Thématiques abordées

Société
Éthique, éducation, mœurs
Psychologie

Aspects du film analysés

Sens du film
Scénario
Personnages

Mots-clés

libéral libérale libéralisme
néolibéralisme néo-libéralisme
capitalisme
chômage
licenciement
solidarité
lutte luttes


Deux jours, une nuit

de Jean-Pierre et Luc Dardenne

  • Indication
    Belgique, 2014, 1 h 35
  • Genre
    Drame/Comédie, Film à dimension sociale
  • Public scolaire
  • Langue
    version originale en français
  • Format
    24 pages, 210 x 297, 4.80€
Acheter ce dossier Consulter un extrait

Sandra, une jeune mère de famille qui se relève d’une dépression, doit reprendre le travail dès lundi. Mais, à la veille du week-end, un coup de fil de sa collègue et amie Juliette lui apprend que le patron de la petite entreprise de panneaux solaires où elle travaille a décidé de se passer de ses services. Il fait pour cela endosser aux travailleurs la responsabilité de son licenciement en plaçant ceux-ci face à un dilemme : choisir entre le maintien du poste de Sandra et une prime individuelle de mille euros. In extremis, Juliette réussit à convaincre le directeur de reporter le vote au lundi en invoquant les pressions que le contremaître a fait subir aux travailleurs. C’est, pour Sandra, la dernière chance de récupérer son emploi. Pour cela, elle va devoir déployer une énergie qu’elle estime bien au-dessus de ses forces. Pendant deux jours et une nuit, nous accompagnons ainsi la jeune femme dans un combat qui semble perdu d’avance…
À travers l’histoire de Sandra, c’est toute la question morale du choix entre intérêt personnel et solidarité que soulève le film des frères Dardenne. Par ailleurs ce parcours, qui confronte successivement la jeune femme à chacun de ses collègues, permet aussi, à travers leurs réactions, de mesurer les effets de la crise en découvrant l’importance de la somme que représente pour tous un montant qui pourrait paraître dérisoire face à l’avenir d’une famille touchée par le chômage.
Avec une portée à la fois éthique, sociale et politique, Deux jours, une nuit s’adresse aux adolescents du dernier cycle de l’enseignement secondaire, pour qui le film sera l’occasion de réfléchir sur la société actuelle et le monde du travail auquel ils seront bientôt confrontés. Par la réflexion qu’il suscite autour du néolibéralisme et de ses effets, il peut être également vu par des groupes d’adultes dans le cadre de l’éducation permanente.
Ce dossier pédagogique s’adresse aux enseignants et animateurs qui souhaitent aborder ces questions à travers Deux jours, une nuit. Il propose plusieurs animations pour exploiter les différentes dimensions du film après la projection.


Tous les dossiers - Choisir un autre dossier