Medias
Journal des Grignoux Chargez notre appli mobile Nos newsletters (archives, inscriptions) Nos galeries photos
Medias
Journal des Grignoux en PDF + archives Chargez notre appli mobile S’inscrire à nos newsletters Nos galeries photos
affiche du dossier Phantom Boy

Thématiques abordées

Arts, littérature et musique
Psychologie
Éthique, éducation, mœurs

Aspects du film analysés

Genre (cinématographique, littéraire, artistique)
Sens du film
Personnages
Graphisme

Mots-clés

super-héros
héros héroïsme
polar
maladie
New York




Phantom Boy

de Alain Gagnol, Jean-Loup Felicioli

  • Indication
    France, 2015, 1h24
  • Genre
    Dessin animé, Aventures
  • Public scolaire
  • Langue
    version originale en français
  • Format
    20 pages, 210 x 297, 4.80€
Acheter ce dossier Consulter un extrait

Léo a onze ans et il souffre d’une grave maladie. Mais, depuis qu’il est à l’hôpital, il a développé un super pouvoir ! Un double de lui-même se sépare de son corps et est capable de voler et de traverser les murs, sans être vu ni entendu, un peu comme un fantôme. Ce super pouvoir va se révéler très utile au moment où un gangster défiguré menace de détruire New York ! Léo va aider Alex Tanguy, un policier hospitalisé lui aussi, qui sait où se cache le méchant. Grâce à Léo, Alex va pouvoir guider son amie, Marie, une journaliste qui n’a pas froid aux yeux, afin de débusquer le gangster ! Mais le temps est compté : Léo, Alex et Marie n’ont que 24 heures pour agir !
Voici un dessin animé qui sort des sentiers battus. À mi-chemin entre le film policier et le film de super-héros, il développe différentes tonalités très justes. En effet, entre les scènes de famille où la maladie est au centre des préoccupations et celles de l’enquête et de l’aventure sur le terrain, on navigue avec bonheur entre tendresse, humour et suspense. Le graphisme du film est également remarquable avec ses formes originales, ses perspectives tronquées et ses couleurs subtiles. Autant de qualités déjà présentes dans le précédent film des réalisateurs, Alain Gagnol et Jean-Louis Félicioli, Une vie de chat.

Ce dossier, destiné aux enseignants ou aux animateurs en charge d’enfants de 7 à 11 ans environ, qui verront le film avec eux, développe plusieurs pistes d’exploitation : après une préparation à la vision et une première discussion informelle sur le film, l’on propose de caractériser les genres « film policier » et « film de super-héros », d’avoir un débat autour du super-pouvoir de Léo et d’examiner l’esthétique du film sur le plan des couleurs et des formes, notamment.


Tous les dossiers - Choisir un autre dossier