Medias
Journal des Grignoux Chargez notre appli mobile Nos newsletters (archives, inscriptions) Nos galeries photos
Medias
Journal des Grignoux en PDF + archives Chargez notre appli mobile S’inscrire à nos newsletters Nos galeries photos
affiche du dossier Ma vie de courgette

Thématiques abordées

Éthique, éducation, mœurs
Société
Psychologie

Aspects du film analysés

Sens du film
Esthétique
Réactions, émotions, point de vue des spectateurs

Mots-clés

enfants enfance
famille
grandir
maltraitance
violence
résilience
émotion émotions


Ma vie de courgette

un film d'animation de Claude Barras

  • Indication
    Suisse/ France, 2016, 1h06
  • Genre
    Film d'animation,
  • Public scolaire
  • Langue
    version originale en français
  • Format
    16 pages, 210 x 297, 3.10€
Acheter ce dossier Consulter un extrait

C’est un petit garçon de 9 ans qui s’appelle Icare, mais il préfère qu’on l’appelle Courgette, un surnom étrange que lui a donné sa maman. A la mort de celle-ci, Courgette doit être placé dans un foyer. Là, il rencontre d’autres enfants qui, comme lui, ont la malchance de n’avoir « plus personne pour les aimer ». Mais comment fait-on pour vivre et grandir dans ces conditions-là ?
Claude Barras, avec la collaboration de Céline Sciamma au scénario, a adapté le roman de Gilles Paris, Autobiographie d’une courgette, paru en 2002. Ce film d’animation aborde avec beaucoup de pudeur et de douceur des thèmes délicats. En effet, les enfants du film ont vécu des expériences pénibles avec des parents maltraitants, inaptes ou absents. Heureusement, le foyer leur procure un cadre où ils vont pouvoir grandir, apprendre, nouer des relations. Ainsi, si le film est chargé de beaucoup d’émotions, il ne s’agit pas seulement de tristesse et de crainte, mais aussi de joie, de soulagement et de confiance.
La vision de ce film avec des enfants à partir de 8 ans permettra de mener de belles discussions autour de questions comme « comment fait-on pour grandir ? », « c’est quoi, être aimé ? » Pour nourrir ces discussions, l’on pourra notamment revenir sur certaines scènes du film pour en dégager les enjeux. Mais l’on s’intéressera aussi à l’expression des émotions et à l’esthétique des personnages.


Tous les dossiers - Choisir un autre dossier