Medias
Journal des Grignoux Chargez notre appli mobile S’inscrire à nos newsletters Nos galeries photos Blog Grignews
Medias
Journal des Grignoux en PDF + archives Chargez notre appli mobile S’inscrire à nos newsletters Nos galeries photos
Lancer la bande-annonce
Bande-annonce
affiche du film Taste of Cement
  • Rencontre(s)

    Le 20/06/18 à 20:00
    Préventes à partir du 2018-05-09

    Taste of Cement

    Un chef-d’œuvre méditatif sur la guerre, l’exil et le travail au service d’un message politique puissant et déstabilisant sur le sort réservé aux réfugiés syriens

    Taste of Cement c’est d’abord le goût du ciment qui reste dans la bouche des réfugiés syriens quand ils ont assisté aux destructions de leur maison et de leur quartier. Et ce goût ne les a pas quittés depuis, alors qu’ils ont fui leur pays et se retrouvent à construire les gratte-ciels de Beyrouth, ville détruite, elle aussi, dans une guerre civile qui aura duré quinze ans. C’est cette nouvelle vie, en exil, et leurs nouvelles conditions de travail, que le réalisateur, Ziad Kalthoum souhaite révéler dans son film. Mais les ouvriers syriens ont l’interdiction de s’exprimer sur leurs conditions de travail. Qu’à cela ne tienne, Ziad Kalthoum décide de poser sa caméra dans le silence du vacarme des bétonnières et autres machines, pour les filmer dans ce gratte-ciel en construction qu’ils ne quittent en fait jamais. On assiste alors médusé au ballet de ces ouvriers surgissant tous les matins des entrailles du bâtiment en construction pour gravir ses hauteurs vertigineuses, à l’horizon infini, puis s’enfonçant, tous les soirs, au coucher du soleil, dans les ténèbres de la bâtisse qu’ils ne peuvent quitter pour cause du couvre-feu qui leur est imposé. 

    La projection sera suivie d’une rencontre autour des conditions de vie et de travail des réfugiés, avec Jihane Sfeir, professeure à l’ULB, responsable de l’Observatoire des Mondes Arabes et Musulmans, auteure du livre L’exil palestinien au Liban, le temps des origines, et Nader Kubteni, réfugié syrien ayant  travaillé pendant trois ans en Turquie dans le secteur du bâtiment.

    Avec le soutien du collectif Migrations Libres  qui organise un accueil collectif à Liège de réfugiés

    Dans le cadre de la journée mondiale des réfugiés