Medias
Journal & grilles Appli mobile Newsletters Galeries photos
Medias
Journal des Grignoux en PDF + archives Chargez notre appli mobile S’inscrire à nos newsletters Nos galeries photos
Lancer la bande-annonce
Bande-annonce
affiche du film Evil Does Not Exist

Prochaines séances

  • 2024-05-21 18:15
  • 2024-05-21 20:00

Evil Does Not Exist

  • Choisissez une séance
    • Mar. 21 Mai | 18:15
    • Mar. 21 Mai | 20:00
  • Titre original
    Le Mal n'existe pas
  • Réalisé par
    Ryusuke Hamaguchi
  • Interprété par
    Hitoshi Omika, Ryo Nishikawa
  • Distributeur
    September Film
  • Langue
    japonais
  • Pays d'origine
    Japon
  • Année
    2024
  • Durée
    01 h 46
  • Version
    Version originale sous-titrée en français
  • Type
    Drame
  • Date de sortie
    2024-04-10
  • Récompenses

    Lion d'Argent - Grand Prix du Jury à la Mostra de Venise 2023

Les films de Ryusuke Hamaguchi brassent souvent les mêmes thématiques : le réalisateur japonais de Drive My Car aime parler de la société, de nos rapports aux autres, du vivre-ensemble. Son dernier film (Grand Prix à la Mostra de Venise) nous plonge avec délicatesse dans la vie d’une petite communauté rurale perturbée par l’arrivée d’un projet de camping de luxe

Takumi et sa fille Hana vivent dans le village de Mizubiki, près de Tokyo. Comme leurs aînés avant eux, ils mènent une vie modeste en harmonie avec leur environnement. Le projet de construction d’un « glamping » (camping glamour) dans le parc naturel voisin, offrant aux citadins une échappatoire tout confort vers la nature, va mettre en danger l’équilibre écologique du site et affecter profondément la vie de Takumi et des villageois.

Comme dans presque tous ses films, Hamaguchi propose un récit esquissé par petites touches qui nous donne le temps de nous imprégner d’une atmosphère, des destinées des personnages et de comprendre les enjeux de l’histoire. Celle-ci est simple et pourtant l’écriture du cinéaste nous pousse à nous interroger sans cesse sur la signification de certaines scènes. Ce projet de camping est-il le sujet principal du film ou bien, comme souvent chez le réalisateur, est-ce un prétexte pour parler de la complexité de l’existence et des liens entre les humains ? Avec un tel sujet, il aurait été simple de réaliser un thriller écologique. Hamaguchi choisit d’explorer la voie — plus subtile — des mondes intérieurs de ses personnages, leur donnant la parole tour à tour, nous laissant la liberté de tirer nos propres conclusions et nous désarçonnant par un dénouement final audacieux.

Laurence Hottart, les Grignoux

Fiche PDF du film