Medias
Journal des Grignoux Chargez notre appli mobile Nos newsletters (archives, inscriptions) Nos galeries photos Blog Grignews
Medias
Journal des Grignoux en PDF + archives Chargez notre appli mobile S’inscrire à nos newsletters Nos galeries photos
Lancer la bande-annonce
Bande-annonce
affiche du film Comme des garçons

Prochaines séances

Il n'y a plus de séances pour ce film actuellement dans nos salles

Comme des garçons

  • Choisissez une séance
  • Réalisé par
    Julien Hallard
  • Interprété par
    Vanessa Guide, Max Boublil, Solène Rigot, Sarah Suco, Zoé Héran
  • Distributeur
    Vertigo Films Distribution
  • Langue
    français
  • Pays d'origine
    France
  • Année
    2017
  • Durée
    1h30
  • Version
    Version originale en français
  • Date de sortie
    2018-04-25

Sur un ton de comédie potache assumée, l’histoire (vraie) de la première équipe de foot féminin de France… Enlevé, pétillant, Comme des garçons retrace avec énergie les obstacles absurdes qui entravent les femmes sportives, hier comme encore aujourd’hui.

Paul est journaliste sportif pour un quotidien local du côté de Reims. Peu scrupuleux, il préfère draguer les filles que regarder les matches. Et puis il aime poser les questions qui fâchent, comme lorsqu’il titille l’entraîneur très respecté de l’équipe rémoise après leur déconfiture. Et poser ce genre de questions, pour sa direction, ça passe moins bien qu’être un relou macho…

Le voilà donc sur la sellette, et comme « punition », il doit organiser la traditionnelle kermesse du personnel, avec ses « animations » un peu ridicules. Lui vient alors une idée absurde : organiser un match de foot féminin ! La bonne blague !

Il se lance donc dans un recrutement endiablé de femmes prêtes à tenter l’aventure. Il y a la blonde plantureuse qui vient pour l’esprit d’équipe, la femme au foyer qui s’ennuie, la féministe qui veut en faire un combat pour l’égalité, le garçon manqué, et Emmanuelle Bruno, une secrétaire qui, fan de foot et bonne joueuse elle-même, considère pourtant que ce n’est pas un sport de filles. Sceptique, elle se retrouve quand même dans l’équipe et se prend peu à peu au jeu – il faut dire qu’elle en devient même rapidement le fleuron, tant elle est douée. Ce qui devait n’être qu’un spectacle amusant prend alors une ampleur insoupçonnée…

Paul, aussi con-con qu’il soit, est bien ébranlé quand il apprend, à son grand dam, qu’une femme – nous sommes dans les années 1970 – doit demander l’autorisation de son mari pour jouer au foot ! (Pétain est passé par là…) Et ces nombreux obstacles auxquels il se heurte, l’incompréhension de son entourage, la risée dont il fait l’objet va en fait l’amener à se battre pour une cause qu’il n’aurait jamais pensé endosser : la place des femmes dans les compétitions sportives !

Niveau comédie, le film n’y va pas avec le dos de la cuillère. Disons qu’on peut le qualifier de « potache sans excès ». Bien sûr, comme toute bonne comédie qui se respecte, les clichés sont là pour qu’on les fasse voler en éclats ! Et la kyrielle de chouettes actrices françaises embarquées dans l’aventure ne se fait pas prier.

Sous ses dehors farcesques, le film gagne en profondeur avec ces portraits de femmes battantes. L’évolution des personnages traduit bien la difficulté insensée de faire accepter des femmes footeuses. Car cette histoire, toute comédie soit-elle, est inspirée d’une histoire bien réelle : celle de la première équipe de foot féminin français d’après-guerre, à Reims. Si le foot féminin a gagné une reconnaissance accrue ces dernières années, il reste du chemin pour faire évoluer les mentalités.

Quoi de mieux pour ce faire qu’un film léger, populaire, facile d’accès et (ballon) rondement mené ?

© CATHERINE LEMAIRE, LES GRIGNOUX

 Tweet