Medias
Journal des Grignoux Chargez notre appli mobile Nos newsletters (archives, inscriptions) Nos galeries photos
Medias
Journal des Grignoux en PDF + archives Chargez notre appli mobile S’inscrire à nos newsletters Nos galeries photos
Lancer la bande-annonce
Bande-annonce
affiche du film Figlia Mia

Prochaines séances

Il n'y a plus de séances pour ce film actuellement dans nos salles

Figlia Mia

  • Choisissez une séance
  • Titre original
    Ma fille
  • Réalisé par
    Laura Bispuri
  • Interprété par
    Valeria Golino, Alba Rohrwacher, Udo Kier
  • Distributeur
    Cinemien
  • Langue
    italien
  • Pays d'origine
    Italie/Allemagne/Suisse
  • Année
    2018
  • Durée
    1h37
  • Version
    Version originale sous-titrée en français
  • Date de sortie
    2018-08-15

Deux ans après son premier long Vierge sous serment, Laura Bispuri signe Ma fille, film aussi sensible qu’intelligent, sur une fillette entre deux mères interprétées par deux actrices italiennes de choix : Valeria Golino et Alba Rohrwacher.

Vittoria, 10 ans, vit avec ses parents dans un village reculé de Sardaigne. Un jour de fête, elle rencontre Angelica (Alba Rohrwacher), une femme dont l’esprit libre et l’attitude provocante tranchent avec le caractère posé de sa mère, Tina (Valeria Golino). Vittoria est fascinée, mais sa mère ne voit pas d’un bon œil ses visites de plus en plus fréquentes à la ferme où Angelica vit comme hors du monde. La petite ignore que les deux femmes sont liées par un secret. Un secret qui la concerne, elle…

Tout comme dans son précédent film, le mystérieux Vierge sous serment, la réalisatrice nous montre une féminité qui se construit loin des clichés, et nous présente sous un jour tout à fait normal une situation pourtant très complexe. Sans introduction explicative, elle nous met d’emblée sur la selle en nous plongeant dans le quotidien de ces trois personnages féminins. Opposant la sage Valeria Golino à l’exubérante Alba Rohrwacher, Mia figlia fait parfois mine d’utiliser les ressorts de la comédie. On n’y perd pourtant jamais de vue les émotions à vif des protagonistes, même lorsque celles-ci sont sur le point d’être avalées par les décors de cette campagne sarde.

 Tweet