Medias
Journal des Grignoux Chargez notre appli mobile Nos newsletters (archives, inscriptions) Nos galeries photos
Medias
Journal des Grignoux en PDF + archives Chargez notre appli mobile S’inscrire à nos newsletters Nos galeries photos
Lancer la bande-annonce
Bande-annonce
affiche du film Styx

Prochaines séances

Il n'y a plus de séances pour ce film actuellement dans nos salles

Styx

  • Choisissez une séance
  • Réalisé par
    Wolfgang Fischer
  • Interprété par
    Susanne Wolff, Gedion Oduor Wekesa, Alexander Beye.
  • Distributeur
    Imagine
  • Langue
    allemand, anglais
  • Pays d'origine
    Allemagne
  • Année
    2018
  • Durée
    1h34
  • Version
    Version originale sous-titrée en français
  • Date de sortie
    2019-01-16

Sous des allures de survival d’art et essai, voilà un film qui nous prend à contre-pied pour mieux nous immerger dans le fracas d’une actualité glaçante

Impossible de parler de Styx sans révéler un peu de la surprise qu’il procure quand on le découvre avec un regard totalement vierge… Le film jouant en effet à nous envoyer sur diverses pistes avant de se révéler dans toute sa stupeur.

Après un prologue nous menant des montagnes qui entourent le port de Gibraltar avec à l’horizon l’immensité bleue qui appelle au voyage, puis dans les rues de Cologne où nous assistons à la collision entre deux voitures, nous voilà en présence de Rike, une médecin urgentiste, venant porter secours à la victime sur les lieux de l’accident.

C’est elle que nous suivrons tout au long du film, n’ayant alors pour seul indice que sa profession de secouriste.

Suite à ce prologue, nous la voyons charger un voilier de diverses courses. Cette femme que nous devinons forte, indépendante, s’en va pour un périple en solitaire vers l’Île de l’Ascension, située dans l’Atlantique Sud. Chaque détail de son voyage nous est donné lorsque celle-ci, via la radio satellite de son voilier, entre en contact avec les bateaux environnants.

Un soir, la tempête gronde, la nuit est longue à tenter de maîtriser les secousses de l’océan, et le film semble alors nous entraîner sur le tracé d’un énième survival aquatique. Pourtant, au réveil, après cette nuit agitée, Rike découvre au loin un bateau de pêcheur en détresse. À son bord, une centaine de réfugiés appelant à l’aide. C’est ici que la véritable action commence.

Que va faire Rike ? Quels moyens peut-elle mettre en œuvre, seule sur son voilier, pour porter secours aux occupants du bateau ? Quelqu’un va-t-il répondre à son appel à l’aide ?

Nous n’en révélerons pas plus. Si ce n’est que la suite du scénario va nous confronter aux réalités de la prise en charge des bateaux de migrants par les autorités et à la crise profonde des valeurs que l’Europe est en train de traverser.

Une réalité qui fait froid dans le dos et contre laquelle il devient urgent de se mobiliser.

Ce film a fait l'objet d'une analyse complémentaire de l'équipe des Gignoux à libre disposition des spectateurs intéressés.

LES GRIGNOUX

 Tweet