Medias
Journal des Grignoux Chargez notre appli mobile Nos newsletters (archives, inscriptions) Nos galeries photos Blog Grignews
Medias
Journal des Grignoux en PDF + archives Chargez notre appli mobile S’inscrire à nos newsletters Nos galeries photos
Lancer la bande-annonce
Bande-annonce
affiche du film Libre

Prochaines séances

  • 2018-09-25 19:45
  • 2018-09-26 16:00
  • 2018-09-30 14:00
  • 2018-10-01 18:00
  • 2018-10-03 16:00
  • 2018-10-04 12:05
  • 2018-10-06 17:45
  • 2018-10-08 12:10

Libre

  • Choisissez une séance
    • Mar. 25 Septembre 2018 19:45
    • Mer. 26 Septembre 2018 16:00
    • Dim. 30 Septembre 2018 14:00
    • Lun. 01 Octobre 2018 18:00
    • Mer. 03 Octobre 2018 16:00
    • Jeu. 04 Octobre 2018 12:05
    • Sam. 06 Octobre 2018 17:45
    • Lun. 08 Octobre 2018 12:10
  • Réalisé par
    Michel Toesca
  • Distributeur
  • Langue
    français
  • Pays d'origine
    France
  • Année
    2018
  • Durée
    1h40
  • Version
    Version originale en français
  • Type
    Documentaire
  • Date de sortie
    2018-09-12
  • Page facebook du film
  • Site internet

Cédric Herrou, paysan de la région de la Roya, est un homme franc et doté d’un bon sens à toute épreuve. Il sera confronté à la justice lorsqu’il viendra en aide à des migrants. Son ami, Michel Toesca, décide de réaliser un film sur son cas, celui d’un délit de solidarité

 Film visible uniquement dans nos cinémas liégeois

La région de la Roya, d’où provient Cédric Herrou, a deux nationalités : française au nord et italienne à Vintimille, au sud. C’est une bulle française sur le territoire italien. Au printemps 2015, la France installe des chekpoints permanents et tente d’empêcher les migrants de passer la frontière.

Cédric Herrou et ses compagnons vont alors se battre pour permettre aux migrants de faire leur demande d’asile en France – droit humain reconnu comme fondamental et pourtant bafoué au quotidien.

Aidés par quelques ONG et surtout armés d’un bon sens inébranlable face aux forces de l’ordre, juges et préfecture, Herrou et ses amis déploient une organisation solidaire de longue haleine : occupation d’un batîment de la SNCF, logement, repas, soins de santé, traversée de frontières durant la nuit, etc.

Ce qui est extraordinaire dans cette histoire, c’est que Herrou n’avait pas anticipé cette mobilisation. Simplement, il habite dans une région que les migrants traversent dans leur trajet vers la France et il n’a pas pu rester indifférent à leur détresse. Encore aujourd’hui, il est en procès et les médias en font un sujet d’actualité.

Michel Toesca fait de Libre un vrai film politique. Il n’a d’ailleurs pas hésité à faire de la projection cannoise un véritable événement médiatique en montant les marches accompagnés de migrants, interpellant ainsi l’État et les administrations sur ces questions.

À l’heure où nos gouvernements, non contents de bafouer les droits humains élémentaires de personnes en danger, criminalisent la solidarité citoyenne de ceux qui tentent de pallier aux carences de l’État, ce film est un appel fort à la mobilisation et à la désobéissance civile.

Ludivine Faniel, les Grignoux

 Tweet