Medias
Journal des Grignoux Chargez notre appli mobile Nos newsletters (archives, inscriptions) Nos galeries photos
Medias
Journal des Grignoux en PDF + archives Chargez notre appli mobile S’inscrire à nos newsletters Nos galeries photos
affiche du dossier Rouge comme le ciel

Thématiques abordées

Psychologie
Société

Aspects du film analysés

Sens du film
Étapes de la fabrication
Mise en scène
Trucages et effets spéciaux

Mots-clés

handicap
cécité aveugle aveugles
enfants enfance
son sonore bande-son
montage
enregistreur enregistreurs enregistrement



Rouge comme le ciel

de Cristiano Bortone

  • Indication
    Italie, 2004, 1 h 30
  • Genre
    Drame/Comédie, Biographie
  • Public scolaire
  • Langue
    version originale italienne
  • Format
    32 pages, 210 x 297, 6.30€
Acheter ce dossier Consulter un extrait

Italie, 1971. Mirco a dix ans et vit en Toscane avec ses parents. Entre l’école, les parties de foot avec les copains et les soirées passées au cinéma avec son père, Mirco mène une vie heureuse et insouciante, jusqu’au jour où un accident domestique va lui ôter la vue et faire ainsi basculer son enfance. Exclu de l’instruction publique, il doit poursuivre sa scolarité loin de chez lui, dans un institut spécialisé. Au début, l’enfant s’accommode mal de cette nouvelle existence marquée par la réclusion, l’austérité et la monotonie. Petit à petit pourtant, la vie reprend le dessus grâce à l’amitié que lui portent ses nouveaux camarades, aux folles escapades dans les rues de Gênes en compagnie d’une fillette voisine et, surtout, grâce à l’activité qu’il pratique en secret : l’enregistrement sur un magnétophone dérobé d’ambiances directement captées dans la nature ou traduites par des bruitages, autant de sons qu’il place en arrière-plan d’histoires inventées pour ses camarades.
Inspiré par la vie de Mirco Mencacci, devenu un ingénieur du son réputé du cinéma italien, Rouge comme le ciel retrace le combat obstiné d’un enfant pour défendre sa passion et gagner sa liberté au sein d’un établissement qui n’accorde aucune place au rêve, à la créativité, à la poésie ou à l’expression personnelle. Les faits se déroulent dans un contexte marqué par le développement des activités syndicales sur le thème de l’école et la rébellion de parents contre la marginalisation de leurs enfants. Soutenu par les forces politiques et sociales, ce mouvement de contestation, auquel participe inconsciemment Mirco, sera d’ailleurs à l’origine de la loi 118 qui, en 1971, affirme en Italie le principe de l’intégration dans les classes ordinaires des enfants atteints d’un handicap.

Le dossier aborde plusieurs aspects du film. On reviendra notamment sur le personnage principal, victime d'un accident qui le handicapera à vie: cet événement ne manquera pas d'interpeller les spectateurs, jeunes ou moins jeunes,qui voudront certainement exprimer leurs sentiments et leurs émotions à ce propos.
La nouvelle passion de Mirco, l'enregistrement et le montage sonores, susciteront également l'intérêt des spectateurs: on proposera plusieurs pistes d'exploitation autour de cette thématique.
Enfin, l'on reviendra sur quelques aspects de la mise en scène de ce film qui méritent une analyse ou une réflexion un peu plus approfondie.


Tous les dossiers - Choisir un autre dossier