Medias
Journal des Grignoux Chargez notre appli mobile S’inscrire à nos newsletters Nos galeries photos Blog Grignews
Medias
Journal des Grignoux en PDF + archives Chargez notre appli mobile S’inscrire à nos newsletters Nos galeries photos
affiche du dossier Sleepy Hollow

Thématiques abordées

Aspects du film analysés

Mise en scène
Réactions, émotions, point de vue des spectateurs
Critiques du film

Mots-clés

horreur
fantastique
violence
meurtre meurtres
enquête
revenant revenants
États-Unis


Sleepy Hollow

de Tim Burton

  • Indication
    USA, 1999, 1h45
  • Genre
    Fantastique, Horreur
  • Public scolaire
  • Langue
    version originale anglaise
  •  
    36 pages, 210 x 297, 5,6€
Consulter un extrait

En 1799, dans une petite bourgade en Nouvelle-Angleterre (sur la côte est des Etats-Unis), un jeune enquêteur new-yorkais est chargé de résoudre une série de meurtres mystérieux récemment commis par un cavalier sans tête ! Mais Ichabod Crane (Johnny Depp) est un rationaliste convaincu et ne croit pas à cette histoire de revenants à l'aube du siècle nouveau qui doit voir le triomphe de la science et de l'expérimentation. Mais s'il parvient effectivement à découvrir le complot que trament les habitants de Sleepy Hollow, les choses ne se dérouleront cependant pas exactement comme il l'a prévu.
Tim Burton, le réalisateur de Mars Attaque ! d'Edward aux mains d'argent et de l'Etrange Noël de M. Jack, renoue ici pleinement avec son genre de prédilection, le fantastique. Décors crépusculaires et effrayants, signes énigmatiques, oscillation constante entre le réel et le surnaturel, climat oppressant avec quelques pointes d'humour, Sleepy Hollow est sans conteste possible une réussite du genre, un film qui deviendra rapidement un classique du cinéma fantastique.
Au sommaire :

  • Le genre fantastique
  • La création d'une atmosphère
  • Des événements ambigus
  • Le jeu des acteurs


Tous les dossiers - Choisir un autre dossier